« Ecrire : la seule façon d’émouvoir autrui sans être gêné par un visage. » Jean Rostand

Le Calligraphe

Le meilleur calligraphe n’est pas celui qui ne se trompe jamais, mais celui dont les ratures conservent un peu de sens et un reste de beauté.”

                            Pablo de Santis / Le Calligraphe de Voltaire

S1050189« La virtuosité d’un calligraphe fait également l’objet de l’admiration » Chen  Tingyou

Le calligraphe, si on le définit simplement, est celui qui pratique la calligraphie.

Le calligraphe s’exprime dans le tracé de caractères qu’ils soient latins, chinois, hébraïques ou arabes.

Il utilise la plume d’oie ou la plume métallique, le calame de roseau ou le pinceau, les stylos à encre ou feutres de calligraphie sur du papier vélin, du cuir ou du parchemin.

 « La calligraphie est l’algèbre de l’âme tracée par l’organe le plus spiritualisé du corps, sa main droite. Elle est la célébration de l’invisible par le visible.»                             Michel Tournier (La goutte d’or)

La plume, le Calame, le pinceau …ce ne sont pas des « objets », mais le prolongement du corps et de l’esprit du calligraphe, de l’artiste dans son geste.

 « Plus que tout autre, le calligraphe est celui qui entend et fait entendre le silence de l’écriture, réinterrogeant dans son geste perdues des graphies et la magie de leur architecture »   Anne Zali

Je suis artiste peintre, le dessin et la peinture font partie de moi.

La calligraphie m’a passionnée depuis toujours. Mais la pratiquer …c’est toute une autre histoire.

                                               « L’écriture a ceci de mystérieux qu’elle parle »                                                      Paul Claudel

Cela a commencé quand, j’ai voulu offrir un tableau de calligraphie à mon père et le prix était trop loin de ma portée. J’ai décidé donc de faire autrement.

J’ai acheté deux  vieux livres sur la calligraphie chez un bouquiniste, deux grandes feuilles de papier Canson et un flacon d’encre de chine noir.

IMG_3796

Puisque je pratiquais déjà le dessin, j’avais déjà le reste du matériel.

Mes deux premiers tableaux , c’était pou mon père .Ils sont toujours accrochés dans la maison de mes parents

                J’ai commencé ….et je ne me suis jamais plus arrêtée.

« Je souhaite plus que tout autre chose, pouvoir de nouveau remplir une page blanche et sentir cette chose étrange, cet accouchement au bout de mes doigts » Harold Pinter

Quelques années plus tard, j’avais réuni le dessin et la calligraphie dans une collection de tableaux : peinture à l’huile.

IMG_3928IMG_3930CalligCallig2

Marier les deux merveilles : La calligraphie et le dessin, sur le même support est devenu alors une pratique permanente qui ne me quitte plus.

« Le calligraphe et sa calligraphie mûrissent ensemble »  Sun Guoting

En 2015, j’ai décidé de réaliser, d’une certaine façon, un vieux rêve.

Le printemps, sous toutes ses déclinaisons, m’inspira l’idée de faire éclore des proverbes sous des formes dessinées/ calligraphiées, artistiques en somme.

« L’écriture, c’est comme les palpitations du cœur, cela se produit » Elsa Triolet

Ainsi est né mon livre « le printemps des mots ».

FullSizeRender (7)

Les proverbes illustrés, qu’ils soient anglais, arabes ou français, sont universels. Ils témoignent de l’héritage commun de l’humanité, et de la proximité/ similarité des cultures, même quand on a tendance à croire que tout les sépare.

IMG_6154 (2)IMG_6154 (3)IMG_8051 (2)

Je me suis donnée à cœur de joie en réalisant ces écrits avec des calligraphies différentes : le « Old English » ou « Gothique », le « Magnificat » et le « Koufi ».

472 (2)752 (4)471478461465

« Découvrir l’écriture comme on découvre un trésor, avec autant de passion et d’enthousiasme .» Denise Morel

J’ai réalisé mes dessins avec l’encre et les crayons Caran d’Ache.

IMG_3786403401

« Les anciens  pensaient que l’encre est l’essence de toute lettre libérée sur le papier par le calame » Hassan Massoudy

Pour le pot de départ de notre cher directeur Francis D., j’avait calligraphié pour lui les paroles de la chanson  qu’on a écrit et chanté à cette occasion.(sur la musique de « c’est un fameux trois … »)

Publicités

2 commentaires sur “« Ecrire : la seule façon d’émouvoir autrui sans être gêné par un visage. » Jean Rostand

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :