BREXIT 3

Brexit , une opportunité pour le Maroc?

Le BREXIT pourrait être une opportunité pour renforcer les liens économiques Maroco-Britanniques.

Jusqu’à la sortie définitive du Royaume-Uni de l’UE, les avantages fiscaux et tarifaires prévus par les dispositions douanières de l’accord d’association entre le Maroc et l’UE continueront de s’appliquer.

Une fois la sortie négociée et actée, rien n’exclut la signature d’un nouveau traité bilatéral sur la question douanière.

   Cela signifiera aussi des impacts juridiques sur les contrats commerciaux au Maroc.

Le Maroc devra œuvrer pour garantir les mêmes conditions, voir obtenir des améliorations du cadre général. Certaines dispositions limitatives des exportations marocaines sont destinées à protéger des productions de deux ou trois pays de l’UE au maximum, notamment l’Espagne, l’Italie et la France, et n’auront plus lieu d’être après le BREXIT.

Dans ce sens, les discussions à haut niveau entre les responsables marocains et britanniques ont conclu à la nécessité de travailler pour assurer la continuité des accords entre la Grande-Bretagne et le Maroc durant la période transitoire suite au BREXIT.

C‘était le cas lors de la visite du Ministre Akhennouch en UK, début 2018 et lors de visite d’une délégation d’hommes d’affaires à la Chambre Britannique au Maroc en mai 2018.

La chambre de commerce britannique au Maroc a organisé une conférence en présence de Moulay Hafid Elalamy, Ministre de l’Industrie, du Commerce, de l’Investissement et de l’Economie numérique ainsi que de Thomas Reilly, l’Ambassadeur du Royaume-Uni au Maroc. Une occasion d’évoquer les relations économiques entre les deux pays et les opportunités à saisir pour développer la collaboration entre Londres et Rabat surtout après le «BREXIT».

b8droit

Le Brexit : un ouragon de presse et reseaux sociaux

Finances News 17-01-2019
Finances News

Conclusion

Si les compromis acceptés par les autres membres de l’Union avant le référendum prévu le 11 décembre et reporté à la dernière minute n’ont pas suffi à convaincre une majorité de Britanniques de rester dans l’Union, le maintien de la GB au sein de l’UE reste possible.

La Cour de justice des Communautés européennes a décidé lundi 10 décembre 2018 que le Royaume-Uni pouvait retirer unilatéralement sa notification de sortie de l’Union européenne sans l’autorisation d’autres pays de l’UE.

Affaire à suivre…

 

Informations utiles

 

b14

Articles : Ilham Abbadi

Infographiste Designer : Anakine

Publicités

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :